Shinobi

Forum RPG dans l'univers de Naruto
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Orphelinat des "Sables chauds"

Aller en bas 
AuteurMessage
Namerio Akihiko
Etudiant(e)
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 29
Date d'inscription : 11/06/2007

Feuille de personnage
Âge:
PC:
0/0  (0/0)
PV:
0/0  (0/0)

MessageSujet: L'Orphelinat des "Sables chauds"   Jeu 14 Juin - 1:42


Le grand Orphelinat du « sable chaud » est réputé dans tout le village de sable. Il est l’unique grand patina du village, est peu accueillir jusqu’à quatre cent enfants. D’un cadre sévère, visant à l’épanouissement de ces jeunes gens, la plus part partes pour les grandes écoles à la sortir. Dans le rez-de-chaussée, se concentre toutes les partit vitale. La gigantesque salle à manger jusqu’à à côté de la cuisine. Les sanitaires non loin des dortoirs, le grand hall de rencontre et d’épanouissement juste à l’entrée. Il est tout à fait possible de vivre dans le ce rez-de-chaussée. Mais il y a, à l’étage, des choses bien intéressantes. Deuxième étage, lieux des études. Plus de cinq à six classes de préparations sont disposé pour éduquer ces jeunes gens parfois traumatisé. Troisième étage, une gigantesque bibliothèque fait l’objet de soirée éducative, instructive. Dehors, il y a quelques terrains d’entraînement, où peuvent se défoulé les jeunes gens de seize heures à dix neuf heures.
____________________________________________


Le gamin se réveillait enfin. Ses yeux impassible s’ouvrir lentement, et sans bouger la tête il scrutait déjà les environs. Déjà quelques uns de ses camarades s’étaient réveillé. Certains assied sur leurs lits, se frottant les yeux, d’autres déjà debout, commençant à s’habiller silencieusement. Fixant finalement le plafond, il se demandait quel heure il pouvait être. Bientôt, une jeune femme viendrait les réveiller pour commencer les cours instructif de la matinée. Il n’avait pas de temps à perdre, il se redressa, quitta son lit et se rendit à son armoire. L’ouvrant, il prit de quoi prendre une douche, et s’habiller juste après.

Quittant la salle de dortoir masculin, il se rendit au sanitaire où il allait devoir attendre son tour pour pouvoir se laver. Quelle plaie de devoir patienter à chaque fois, chaque jour. Sur le chemin, il croisa deux filles qui discutaient vivement, les cheveux mouillés, une serviette autours de leurs corps. Il s’attarda un regarde, neutre, puis détourné les yeux pour fixer droit devant lui, comme d’habitude.

Il parvint enfin dans la grande salle où il y avait les douches. Seul deux à trois gamins attendaient leurs tours. Il n’y aura pas dix minutes d’attente, le cœur du jeune homme s’énervé de devoir patienté. C’était gênant, il voulait débuté la journée rapidement. Un jeune sortit de la douche, la fille avança, ils patientèrent. Un autre, l’opération se reproduit. Il ne tarda pas, à ce que Iko trouva enfin une place et se doucha rapidement. En moins d’une minute et fut laver, sécher et habillé. Le gamin à neuf doigt, qui ne s’était séparé de son gant que pour se laver, eut si vite fait, que les yeux s’arrondirent à sa sortit.

Quittant la salle, il se rendit aux dortoir, déposa ses affaires, étendit son linge, pour enfin aller manger dans la cuisine, où était installé de grandes tables de bois. Déjà quelques gamins étaient présent, sans prendre part de leurs discutions il se mit simplement à manger. Une jeune femme, de la vingtaine, entra et s’annonça simplement. –Cours dans vingt minutes, dépêchez vous…

Terminant son bol et son petit repas, il quitta la table et la salle avec cette même neutralité. Dans les couloirs, il emprunta les escaliers, et monta dans la salle de cours qui lui fut assigné. Assoie à une table, il patienta que la salle se remplisse. *Qu’ils sont gênant à être si long..*

En quelques minutes, la salle fut totalement remplie. « Beaucoup de gêneur » pu t-il penser alors. La jeune femme, avant le début du cours, vint à lui. Elle lui présenta un formulaire qui provenait de l’académie. D’une voie douce, presque attentionné, il lui expliqua. –C’est bien toi, Namerio Akihiko, qui a demandé d’entamer des études militaires.. ? Vu ton dossier et tes appréciations que tu as eut ici, tu as été accepté pour entamer ta formation. Nous leurs avons envoyé tes motivations et de brèves explications sur toi, et ils nous ont envoyé ce formulaire à remplir. Tu n’as pas à mettre ton nom, ton prénom et ton âge, ils l’ont déjà fait. Seul la seconde partit est à compléter et à remettre au bureau de secrétariat, là bas.. Tu as bien compris ?...

-Oui… Sans un mot de plus, comme si cette nouvelle ouverture qui s’offrait à lui, n’était pas plus intéressante qu’un livre sans mots, il s’empara de la feuille qu’il observa. Prenant un stylo, il compléta les quelques brèves questions, mais sembla buter sur la dernière. Haussant un sourcil, il se mit à griffonner quelques mots, une phrase. La jeune femme continua les explications.

-Inutile que tu assistes au cours d’aujourd’hui. C’est de la botani, tu es déjà très bon, voir le meilleur ici. Va directement à l’académie, tu trouveras de meilleur cours… Comme un sourire chaleureux et compréhensif vint se graver sur le visage de la jeune femme. Acquiescent, remerciant d’un simple signe de tête, il se leva et quitta la classe sans plus tarder. Il se rendit à l’académie, où il aurait une chance de voir des cours vraiment interressant…

[Namerio Akihiko se rend à l'académie, au lieux: Bureau des inscriptions]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'Orphelinat des "Sables chauds"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Brezilyen fòme yon "Brigad Desalin" pou ede peyizan ayisyen plante.
» Le" j'accuse "de Fidel par Vernet Larose
» "little kiki", you represent the future of haiti !!!!!
» Une "mi-temps" ?
» " PRESSE TELEGUIDE" BRAVO!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi :: Villages :: Suna :: Village-
Sauter vers: