Shinobi

Forum RPG dans l'univers de Naruto
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Akihiko Namerio [Accepté]

Aller en bas 
AuteurMessage
Namerio Akihiko
Etudiant(e)
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 29
Date d'inscription : 11/06/2007

Feuille de personnage
Âge:
PC:
0/0  (0/0)
PV:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Akihiko Namerio [Accepté]   Mer 13 Juin - 1:20

Nom : Namerio

Prénom : Akihiko

Âge :
12

Repère de naissance : Le 13 Juin (anniversaire tout les 13)

Aime / Aime pas : Ce jeune homme n’aime que peu de chose. Il aime jouer à des jeux qui demandent la réflexion, comme le Go. Il adore étudier, lire, écrire, chercher, trouver. Il aime aussi la profondeur du corps humain. Ses secrets, sa beauté, il s’entraîne souvent pour rester en bonne condition et maintenir son corps en bon état. La passions des belles choses et des grandes découverte son un vrai délice pour le jeune homme. La réussite, la réussite, l’échec est un déchet. Détestant beaucoup de chose, nous soulignerons qu’il trouve, dans le peu de choses qu’il aime, une gigantesque excitation. Il n’aime pas que l’ont lui répète les choses, il déteste que l’ont lui reproche ce qu’il ne juge pas comme grave. Il déteste l’échec, il haït l’imperfection.


Caractère : Ce jeune garçon est une personne qui ne dévoile pas facilement ses sentiments. Il peu sourire, comme il peu sembler en colère, mais il est très rare qu’il exprime la totalité de ses sentiments. Il est ainsi difficile de comprendre et de savoir ce qu’il aime et ce qu’il déteste. Pourtant, on trouve dans les choses qu’il aime, une volonté, un amour, une passion qui le trahissent. Dans l’ensemble, il a assez mauvais caractère. En effet, seul les choses qui lui plaisent on un intérêt concret. En revanche, il garde une certaine notion du respect, sans pourtant s’emprisonner l’esprit. Se montrant parfois traîtres et hypocrite. Tout modérément, il reste tout de même une personne encore équilibré, sensé et incroyablement intelligente. En effet, il semblerait qu’il a des facilités à enregistrer les informations, qu’il est beaucoup de possibilité liée au cerveau.



Physique :
Ce jeune garçon à une apparence physiologique convenable. Grand pour son âge, épais, ses larges épaules et son visage à forte carrure témoigne d’une ossature lourde. LE visage du jeune homme est fort, prononcé, sombre. Les sourcils sont épais, de couleurs noires. Le nez est robuste, imposant. Les yeux sont fins, discret, concentrées. Sa bouche ne sourie pas, sa bouche fine et discrète parle mais ne dénonce que très peu de sentiments. Les formes de sont visage, dans l’ensemble, sont relativement rectilignes, carrés. Les expressions de son visage montre à quel point il est caractériel, sa neutralité et surtout cette puissante carapace qui le protège de tout. Ses cheveux, noir, sombres, sont assez longs pour lui tomber sur le visage. Dans l’ensemble, Akihiko est un jeune homme assez mignon, qui démontre un bon fond. Apprécié, il semble physiquement plus vieux que son âge. L'unique gros défaut physique apparent du jeune homme, et ce doigt qui lui fut arraché. L'orbiculaire de la main gauche de l'enfant n'est plus et cette main est partiellement brûlé. Ces profondes marches, qui resteront apparemment toute sa vie, se dissimule principalement sous cet épais gant de cuir.


Histoire :
Akihiro Namerio était un excellent Chirurgien. Très intelligent, très talentueux, il n’était pas du tout attacher au corps des Shinobi. Il était le second d’une clinique de renom du village. Très demandé, très riche, il avait une très bonne réputation dans tout le village. Il était l’homme de la situation en cas de gros blessé. Le magicien de la biologie était dans l’ensemble froid, tourné vers lui-même. Il n’aimait que peu de chose, et avait par conséquent que très peu d’ami. Pourtant, beaucoup le réclamait lorsqu’ils avaient besoin d’expert corporel. Lors de la guerre des Biffus, le Kage n’avait pas manqué de lui proposer une place aux côtés des rangs de Shinobi. Le médecin hors pair trouva un terrain d’entente avec le grand chef du village et intégra les équipes de combat. Il fut l’objet d’une source d’espoir dans le rang qu’il intégra. Un si grand magicien avec eux, pouvait peut-être garantir une chance de survis. Il eut, durant ces semaines, ces mois, énormément de travaille. C’est ici, qu’il perfectionna ses méthodes, les travaillant sur la vitesse et l’efficacité. A la fin de la guerre, alors que les quatre ont réussit à récupérer les neufs, tout sembla revenir dans l’ordre. Akihiro revint dans sa clinique, où il pu démontrer ses énormes progrès. Il devint alors directeur. Le renom, la richesse grandit. Mais si vieux devenait-il, il n’avait pas encore trouvé de femme qui lui conviendrait. Tant d’argent, tant de célébrité, et pourtant il cherchais encore l’amour. A 47ans, le génie n’avait pas encore de famille. Malgré le peu de temps qu’il disposait, une motivation naquit. Etant un combattant de nature, adorant trouver tout ce dont il voulait, il se mit à chercher. Le temps lui suffit pour trouver celle avec qui il voulus passer sa vie. Alors que l’un tomba amoureux d’une femme, l’autre tomba amoureuse d’une somme d’argent. Parfois le vie de voie cruelle avec ses pantins, l’homme riche et aveugle crus trouver la perle rare. Au grand malheur de l’une, au grand bonheur de l’un, il paraîtrait qu’un enfant s’ajoutera à la famille malsaine. Fils de grand médecin, il n’eut aucun soucie pour voir le jours. Au contraire, celui-ci déploya le meilleur matériel, et les plus bonnes conditions pour un venu au monde. Dans ce grand centre de soin, Shijo Namerio naquit.

L’amour grandit dans une maison prospère. Sensation sucré et adoré de sentiments forts qui allaient élevé un jeune enfant dans de bonne condition. C’est en effet ce qui aurait pu arrivé. Mais la nature amoureuse du couple étant malsaine, rien de bon ne pouvait naître. Une victime était née, pourvus qu’elle n’en souffre pas trop. Dans ce mensonge, Akihiko grandit. L’enfant démontrait toutes les qualités de son père et les défauts de sa mère. Étrangement, il ressemblait bien plus à l’homme qu’à la femme. La forme du visage, les yeux, le caractère, les idées, les premières pensées. L’homme adorait sont enfant, il représentait maintenant une grande partit de sa vie. Délaissant la clinique, il se rétrograda pour avoir un poste avec moins de responsabilité. Riche, il pouvait se permettre bien des écarts et pouvait même s’arrêter de travailler. L’enfant commença à parler et à marcher presque dès sa première année. N’ayant pas froid au yeux, le voici déjà, bambin, en train de courir et hurlant. La jeune femme ne pouvait plus le supporter, une haine commençait à naître dans le cœur de celle-ci. Sont confort de vie troublé, elle commençait à trouver l’enfant gênant. Dès trois ans, il se mit à étudier. Son langage devenait très bon pour un enfant de son âge, et son père le poussait en avant en lui payant les meilleurs professeurs du village.

Son cerveau, fut certainement le premier a avoir été mis à l’épreuve. Chacun des professeurs qu’il pu avoir en jeune âge, qui tentèrent de l’épanouirent, qui essayèrent de lui enseigner, trouvèrent une lui une incroyable capacité d’assimilation. Les mêmes que sont père, il sera intelligent. Pour son enfant, l’homme riche dépensa bien des fortunes. L’épanouissent, le poussant encore et encore dès sont plus jeune âge, il fit ce qui lui semblait être le meilleur pour son protéger. Sa femme, désespérait. Tant d’argent pour un enfant qui ne sera jamais le sien, la jeune mère délesta complètement le gamin. Il eut l’âge des colères et des raisons à six ans. C’est ici que pour lui, tout éclata. Exigeant, caractérielle et surtout très malin, il se joua de ses parents. Son père riait, sa mère le détestait. Dans cette rage, cette colère, la haine grandissait, prenant toujours un peu plus d’ampleur. Lorsque celle-ci éclatera, qui sais ce qui arrivera. Akihiko prit beaucoup de cours, la soif de l’apprentissage s’emparait de lui. Apprendre, connaître, appliquer, apprendre, connaître, appliquer, il n’en n’avait jamais assez. Les petites écoles de préparations du village ne lui suffisaient pas, il avait également beaucoup de professeurs complémentaires. Beaucoup de son temps était passé dans l’étude. Il arrivait aussi des heures, où il pouvait jouer avec des amis. A cette époque, il arrivait encore à s’en faire. Sociale, il était aimé de tous. Cette enfant était adorable. Toujours souriant, toujours à rire, toujours dans le bonheur. Il semblait à tout moment fanatiser les bonheurs de la vie.

Un jour, l’enfant quitta l’école plus tôt. Sa mère ne travaillant pas, il vint retrouver la femme à son domicile. C’est ici qu’il le vit, l’un de ses nombreux amants. Ce genre d’idée pouvait bien être imaginé de tous, sauf pour un enfant. L’image horrible de sa mère adorant un autre homme que son père causa de rudes blessures à son esprit. L’homme déboussolé de cette venue soudaine quitta hâtivement la maison, pendant que la femme tentait de rassurer l’enfant. Ils discutèrent, ils discutèrent, l’enfant n’arrivait pas à accepter. Elle essaya, encore et encore de lui faire oublier ses malaises, mais elle n’y parvint pas. Ils se rendirent à la cuisine, où la jeune femme commença à cuisiner pour la venue du père. Le ton monta avec l’enfant qui ne parvenait pas à comprendre. Dans un élan de folie, dans une poussé de rage, la femme se retourna avec le couteau de cuisine pour porter un coup à l’enfant. Enfant, pauvre victime, pourquoi as-tu vu le jours ? La haine de la jeune femme ôta un doigt à l’enfant. L’auriculaire du gamin vola, ensanglanté, pour tomber au sol. Affolé, perdant peu à peu la raison, la jeune femme s’empara du doigt de l’enfant pour le plonger dans le bouillons brûlant qu’elle avait préparé. Elle alla ensuite s’occuper de l’enfant qui hurlait de douleur, se tordant, suppliant.

Elle ne le porta pas à la clinique, ni à l’hôpital, nulle part. Elle tentât de guérir l’enfant avec les moyens du bord. Un but cruel était né. Maintenant que la souffrance à commencé, l’enfant devait endurait. Elle stoppa le sang du bras à l’aide d’un chiffon malpropre. Elle Jeta la lame d’un couteau aux feux, le laissant rougir. Dans les hurlement d’un enfant qu’elle dû attacher pour maîtriser, elle appliqua le métal brûlant sur la petite main du gamin qui se déchirait la voie. Le crépitement de sa peau et de ses chairs semblait résonner dans la tête de l’enfant. La douleur était indescriptible pour le malheureux. Le sang coulait encore trop, la jeune femme ne comprenait pas. Approchant le marmiton d’eau bouillante, elle plongea, partiellement, la main balafrée de son enfant dans les ébullitions. Le sang ne coulait plus, la peau sembla d’être refermé. Une fois cette opération diabolique terminée, il s’empara du flacon de gros sel qu’elle appliqua sur la blessure, brûlé. Dans les hurlements, le débattement de son enfant, elle s’attarda à lui mettre un bandage de fortune. La main complètement brûlée, déchirée, l’enfant retrouva sa liberté de mouvement. Le menant de force dans les étages, dans sa chambre, elle l’y enferma avec un somnifère pour l’apaiser et le calmer. A six ans, ce malheureux changea du tout au tout.

L’homme épuisé d’une journée difficile rentra chez lui. Trouvant sa femme épuisée, il constata le manque de son enfant. Elle expliqua à l’homme naïf, que le gamin venait d’avoir fait une bêtise, qu’il était puni. Ayant déjà mangé, il dormait dans sa chambre. L’homme acquiesça et se mit à table avec son épouse. Dévorant avec gourmandise son repas, il ne pouvait savoir qu’il y avait dans ce breuvage, du sang et de la chair de son enfant. Il ne pouvait se douter de la folie d’une mère. C’était impossible, impensable. La soirée se passa, l’homme fut le seul à manger. La jeune dame l’observait à ses côtés, un sourire comme heureux de le voir au coin des lèvres. Ce sourire, voici bientôt huit ans qu’il était présent, tant d’hypocrisie devrait être punie. Ils allèrent se coucher, et ce fut la dernière nuit que l’homme passa en vie. La circonstance de la mort restait complètement inconnue aux médecins impuissants devant une scène si dramatique. Un homme, mort dans son sommeil, une femme, s’étant jeté dans le vide. Akihiko n’avait plus de parent, ce fut mieux ainsi. Il grandit dans un pensionnat qui essaya de lui faire oublier son passé. Mais une carapace imprenable s’était construite autour de l’enfant. La vie sociale du jeune garçon ne baissa pas pour autant. Toujours aussi apprécié, cette fois plains, il restait un petit enfant que l’ont appréciait malgré cette absence de sourire. En effet, traumatisé, l’enfant ne souriait plus, l’enfant, ne riait plus.

Ayant de grande capacité de mémoire, et une très bonne culture, il fut envoyé à l’académie, où il pourra certainement s’épanouir. A huit ans, il intégra les premières classes. Cette nouveau, forgea un caractère au jeune homme. L’école ninja lui permis d’affiner des points de vue sur le monde, lui permis de se créer un but, un nindô. A douze ans, le voici un beau petit jeune homme. Renfermé sur lui-même, il ne s’ouvrit que rarement au monde. En lui, une rude personnalité s’était creusée, il n’oubliait pas, il n’oubliait pas.


Nindô : Il n'existe pas deux coeur qui puisse saigner dans les mains d'un grand homme. Le corps est une merveille dont il faut percer les secrets.


Village : Celui qui veut bien de moi.. je ne sais pas encore, trop de place!

[Je sais, encore un truc farfelus.. bah quoi, je l'avais prévenu à certains :p]

Statistique:
Ninjutsu : 10
Taijutsu : 8
Genjutsu : 5

Force : 6
Vitesse: 6
Dextérité : 6
Intelligence : 15

Endurance : 8
Résistance psychique : 6

Points de vie: 24
Points de chackra: 20


Lvl : 0 Xp : 0/100


Dernière édition par le Mer 13 Juin - 15:12, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabaku Akio
Kazekage
Kazekage
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 28
Localisation : Dans le désert
Date d'inscription : 01/06/2007

Feuille de personnage
Âge: 27
PC:
0/0  (0/0)
PV:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Akihiko Namerio [Accepté]   Mer 13 Juin - 10:35

Pour commencer Joyeux Anniversaire cheers .

Une histoire peu joyeuse, oui un peu dingue, et alors?! C'est ce qui me plaît le plus. Peut être quelques fautes à droite, à gauche qu'il faudrait corriger, mais rien de bien méchant.

Mets tes caractéristiques, tu as 70 points à répartir sur 9 catégories, tu en sera plus en lisant ceci

Pour le village, eh bien je te propose d'intégrer Suna, à toi de voir. En tout cas ça marche pour moi, bienvenue!

_________________
Sabaku Akio, Kazekage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namerio Akihiko
Etudiant(e)
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 29
Date d'inscription : 11/06/2007

Feuille de personnage
Âge:
PC:
0/0  (0/0)
PV:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Akihiko Namerio [Accepté]   Mer 13 Juin - 10:51

Edité, j'ai rajouté mes statistiques.. J'ai enlever trois fautes, les seuls que j'ai trouvé....

Pour le village j'ésite encore.. dur dur.. Où y a t'il les meilleurs médecins??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabaku Akio
Kazekage
Kazekage
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 28
Localisation : Dans le désert
Date d'inscription : 01/06/2007

Feuille de personnage
Âge: 27
PC:
0/0  (0/0)
PV:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Akihiko Namerio [Accepté]   Mer 13 Juin - 11:09

*j'suis le kazekage le plus malheureux du monde*

Les médecins tu en trouves partout, nous avons des hopitaux dans chaque village, mais visiblement celui de Suna... Crying or Very sad...

"Non mais c'est bon, ne cherches pas à t'expliquer, j'comprends, qui voudrait être sous les ordres d'un flemmard inutil jamais dans son bureau? Qui surveille jamais rien et qui fait de son mieux pour pas se prendre les Bijuu dans la tête...."

Non mais Sad j'ai compris, tu veux pas venir à Suna parce que j'suis Kazekage... *va pleurer dans un coin*

_________________
Sabaku Akio, Kazekage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namerio Akihiko
Etudiant(e)
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 29
Date d'inscription : 11/06/2007

Feuille de personnage
Âge:
PC:
0/0  (0/0)
PV:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Akihiko Namerio [Accepté]   Mer 13 Juin - 11:16

Maiiis non, mais nooon...
C'est juste que comme tout le monde me propose, je ne sais pas dans quel camp me foutre. Si je vais là, on me le reprochera ici xD

Bon.. Bah.. D'accord, si t'arrête de pleurer je veus bien aller à Suna... Ou a Kiri parce qu'ils sont que deux.. Ou.. ahhhh... A=D'accord, au piff.. Sur 1D6:
1: Konoha
2: Suna
3: Iwa
4: Kiri
5: je rejoue
6: vous choisissez :p

Je lance.. (réellement) avec un dés de dispertion parce que ça me fait plaisir...5 sur le D6, et gauche sur le dès de dispertion.. Bon, je refais.. De toute façon le D de dispert. ne sert strictement à rien! Mais faut bienl'utiliser!
Je relance... 5.. Putain de *** Le dès de dispertion est sur la cible, c'est cool
Je relance: 2 sur le D6.. Bah on obtiens quelque chose enfin... Bon, va pour Suna... J'espère que ça te fais plaisir ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabaku Neij
Etudiant(e)
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Suna no kuni
Date d'inscription : 06/06/2007

Feuille de personnage
Âge: 11 ans
PC:
27/27  (27/27)
PV:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: Akihiko Namerio [Accepté]   Mer 13 Juin - 11:22

Par contre mon choupinou, oublie pas qu'on ne peut pas créer de clan, donc si tu ne rentres pas dans un clan, tu seras un shinobi "normal"... enfin avec les justsu généraux quoi.

Et aussi, dans ton pseui, mets ton nom de famille avant ton prénom (sinon Izumi va crier.... >_< xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namerio Akihiko
Etudiant(e)
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 29
Date d'inscription : 11/06/2007

Feuille de personnage
Âge:
PC:
0/0  (0/0)
PV:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Akihiko Namerio [Accepté]   Mer 13 Juin - 11:24

A long terme, il sera certainement médecin..
Donc si je veus être médecin, je ne peu pas appartenir à une quelquonque famille :s

Oui, et faut que je change de prénom aussi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabaku Akio
Kazekage
Kazekage
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 28
Localisation : Dans le désert
Date d'inscription : 01/06/2007

Feuille de personnage
Âge: 27
PC:
0/0  (0/0)
PV:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Akihiko Namerio [Accepté]   Mer 13 Juin - 11:26

Sèche ses larmes

Merciiii ! Bienvenue à toi Very Happy, longue vie à Suna !! cheers

=>Note de l'écrivain: veuillez pardonner à mon personnage son caractère surexcité, il est quelque peu troublé, je dis ça bien bas, sinon j'vais passer un sale quart d'heure...

_________________
Sabaku Akio, Kazekage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namerio Akihiko
Etudiant(e)
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 29
Date d'inscription : 11/06/2007

Feuille de personnage
Âge:
PC:
0/0  (0/0)
PV:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Akihiko Namerio [Accepté]   Mer 13 Juin - 11:35

Tu veras, tu ne vas pas le regretter :X hu hu hu..
après tout, les médecins sont ici pour le bien des citoyens, vous ne croyez pas.. Ils sont en quelque sorte, gardiens de la paix... Kazekage, vous avez raisons d'accepté un enfant tel que lui, il sèmera l'amour dans votre village xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nara Shigeru
Hokage
Hokage
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 01/06/2007

Feuille de personnage
Âge: 30 ans
PC:
0/0  (0/0)
PV:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Akihiko Namerio [Accepté]   Mer 13 Juin - 13:40

Pour moi ché bon.

Pour référence de ninja médicale, j'ai la meilleure : Tsunade Samaaaaaa. Celle qui a sauvé ce bon vieux Lee d'une retraite anticipée de shinobi.

Ah ah, ooooh c'est à Konoha, bizarre xDDDD.


Allez, bon jeu à Suna Wink

_________________
Nara Shigeru, Hokage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namerio Akihiko
Etudiant(e)
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 29
Date d'inscription : 11/06/2007

Feuille de personnage
Âge:
PC:
0/0  (0/0)
PV:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Akihiko Namerio [Accepté]   Mer 13 Juin - 15:14

Arêêêtéééééé:p
tu dis ça parce que tu sais que j'adore rock Lee et qu'il me faut de bon médecin xD Bande de vilains! Ca va pas de malmener de pauvre jeunes shinobi en herbe? vous allez les traumatisé (remarque, traumatisé pour traumatisé....)

Je répond plus de rien moi xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jishin Azami
Tsusikage
Tsusikage
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 28
Date d'inscription : 01/06/2007

Feuille de personnage
Âge: 28 ans
PC:
0/0  (0/0)
PV:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Akihiko Namerio [Accepté]   Mer 13 Juin - 19:47

Bon, je pense que personne ne verra d'inconvénients à ce que je t'ajoute au groupe de plus en plus rempli des Sunaiens ^^

Bienvenue, pti nounours !

_________________
Jishin Azami, Tsushikage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shinobi-naruto.forumactif.info
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Akihiko Namerio [Accepté]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Akihiko Namerio [Accepté]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le temps est passé tellement vite, il fait déjà nuit ! [PV : Akihiko]
» J'ai accepté par erreur ton invitation (Fini)
» [Accepté]Sho Nagoshi
» Kai [Accepté deux fois]
» Village Hentaï[accepté]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi :: Avant de commencer :: Présentations-
Sauter vers: